Infos‎ > ‎A la une!‎ > ‎

Trail de Marche-les-Dames, Delhalle à Butgenbach...

publié le 5 mai 2012 à 15:43 par Eric S.   [ mis à jour : 8 mai 2012 à 15:52 ]
A tout Seigneur, tout honneur...
Charité bien ordonnée commence par soi-même...
 
Bref, pour une fois, j'ai décidé de parler d'abord de moi. Je suis content. J'ai bien couru. J'avais de bonnes sensations.
Comme ça n'arrive pas tous les jours, ni toutes les semaines, ni même encore tous les mois..., j'ai envie de l'écrire.
En plus, qui sait si cela se reproduira encore bientôt? Ce serait trop bête de se mordre les doigts d'avoir gardé ce bon moment au fond de ma mémoire pour moi tout seul. Ce serait presqu'égoïste!
 
Donc, après une préparation progressive sur du trail long, en suite de la Bouillonnante (50km) courue correctement mais toujours avec réserve (126 puls de moyenne), j'avais décidé de faire le trail courte distance à Marche-les-Dames (25km).
Au départ, sous une météo maussade et enrhumée, je n'étais pas plus motivé que cela. Et puis, j'ai eu une "zine". Je me suis avancé vers les premiers rangs afin de gravir la petite butte du départ en bonne position et ne pas me faire enfermé. Je me suis retrouvé pas mal positionné dès les premiers mètres de course avec déjà, comme tout le monde, les pieds trempés et pleins de boue... au moins c'était fait, il n'y avait plus à réfléchir.
Après quelques centaines de mètres à bonne allure, je me suis alors dit que ça allait plutôt bien et je me suis dit... pourquoi pas continuer pour aller le plus vite possible (ce qui finalement reste bien le but d'une compétition)?
C'est ainsi qu'au gré des montées dans la gadoue avec ou sans l'aide de cordes, au gré des passages rocailleux, des glissades à peu près contrôlées et des flatschs flatchs sur les sentiers boisés, j'ai pris un plaisir grandissant dans ma progression vers l'arrivée.
Et j'ai terminé à un classement et un temps relatif tout-à-fait inhabituel pour moi, à la 25ème position (sur 235 classés - plus de 250 partants) en 2h32 à 30 minutes du premier (Fabrice Etienne). Puls à 153 de moyenne - évidemment, ce n'est plus si bas qu'à Bouillon... (mon max est à 175).
Alors, ce n'est certes pas une performance olympique et ce n'est pas modeste d'ainsi parler de soi mais je suis content et je l'écris. Quel bonheur de faire une bonne course comme on n'en fait pas souvent!
 
Voilà, c'est dit, c'est écrit, n'y revenons plus (ou alors juste un petit peu...).
 
Par ailleurs, Mathieu a également participé à la course mais n'a pas gagné. Il faut dire qu'il n'était pas question qu'il essaie. C'était voulu. S'il avait tenté la victoire, il aurait assurément grillé toute chance de bien figurer à la montée du Grand Ballon le 17 mai. Donc, il l'a fait un peu bizarrement, en plaçant une séance d'intervalle en début de course... ce qui permet de lâcher tout le monde et en relâchant complètement après... ce qui permet aux lâchés de revenir et de se dire de manière erronée que le gars qui est parti devant comme une balle aurait mieux fait de ralentir et que ça doit être un novice qui n'y connaît rien en course à pied...
Cela étant, Mathieu est quand même dans le top 20, même en roue libre...
 
Par ailleurs, il y avait aussi une très belle et très ancienne épreuve du Delhalle ce samedi à Butgenbach (21km de course nature autour du lac, pas sur le rivage mais bien aux alentours bien vallonnés du lac).
A ce petit jeu de chenilles qui monte et qui descend, Jean-Christophe qui pète des flammes, si on peut parler ainsi, a terminé en un fort bon temps de 1h29 en 44ème position (432 arrivées). Derrière lui, en 62ème place, on retrouve l'infatigable Brigitte et avec elle ou presque, Philippe D. Oli, Sandrina et Roger étaient aussi de la partie.
Il est intéressant de souligner le coffre qu'ont Bibi et JC alors qu'ils viennent de faire des trails de longue distance. On ne devient pas forcément un lambin quand on fait du trail!
 
Tous les résultats sont à la rubrique des... résultats.
 
Eric - 5/5/2012
 
 
Comments