L'entraînement spécifique de la descente...

publié le 30 mai 2013 à 14:24 par Eric S.   [ mis à jour : 30 mai 2013 à 14:24 ]
Vous êtes un traileur et vous aimez ça au point de vous aligner sur des courses en montagne...
Vous ne montez pas trop mal. En descente, tant que c'est roulant, pas trop pentu et sans difficulté majeure, vous êtes dans la moyenne.
Par contre, dès que le terrain se fait plus pentu, plus sinueux, plus glissant et plus rocailleux, ça se gâte... et vous vous faites rattraper par ceux-là mêmes que vous aviez dépassés en montant!
... Je ne sais pas si vous vous reconnaissez, mais en ce qui me concerne, il ne manque que la photo!

Pour vous améliorer, après un échauffement adapté et suffisant, prenez une descente bien difficile dans votre coin, une descente que vous ne pouvez pas effectuer sans marcher parce que vous n'osez pas courir ou sans vous arrêter pour assurer vos appuis.
Choisissez une partie particulièrement technique que vous descendrez durant 40 secondes environ et qui deviendra votre zone de travail.
Descendez cette zone une première fois en prenant tout le temps nécessaire (même si ça prend 50 secondes au début) pour assurer vos appuis, réfléchir à votre trajectoire, à votre position sur vos jambes, à la pose des pieds...
Remontez ensuite calmement sans forcer au lieu de départ et recommencer en essayant de vous améliorer et d'être efficace. 
Répétez cela une douzaine de fois sans prendre de risque inconsidéré mais en réfléchissant davantage à votre façon de descendre et en cherchant toujours à vous améliorer tout en restant fluide et décontracté (n'oubliez pas que vous serez sans doute seul dans votre coin et que ce n'est ni l'endroit ni le moment de se fracasser quelque chose! Il y a une autre vie après le trail!).
Vous verrez que votre apprentissage portera ses fruits et que, sans forcer, vous irez plus vite à la fin qu'au début. En plus, ça vous fera un très bon entraînement musculaire en excentrique!
En cours d'exercice, si vous voyez que vous gagnez beaucoup de temps d'une descente à l'autre, vous pouvez soit descendre un peu plus bas progressivement ou corser la difficulté en cherchant une variante plus compliquée dans votre descente par exemple...

Je viens de faire cet entraînement dans la descente dans le bois du point de vue de la Sibérie de Bois-de-Villers vers Profondeville... 


Eric - 30/05/2013

Comments