Infos‎ > ‎A la une!‎ > ‎

Deux liens intéressants...

publié le 16 mars 2010 à 14:12 par Eric S.   [ mis à jour : 16 mars 2010 à 15:20 ]
Tout d'abord, un site qui fourmille de conseils, de fichiers à télécharger, d'informations sur l'entraînement en général et tout ce qui tourne autour (almientation, musculation, étirements, etc.). C'est expliqué de façon très didactique et de façon concise. Par exemple, j'ai lu avec attention l'article sur le sommeil et la récupération et je me dis que si je l'appliquais... j'irais beaucoup plus vite en course!
A chacun de se faire une opinion plus poussée en confrontant cette source d'infos à d'autres.
http://entrainement-sportif.fr/ (j'ai ajouté le lien à la page des liens)
 
Par ailleurs, je vous conseille aussi, pour peu que la course à pied vous passionne au-delà du simple fait de chausser votre paire de runnings préférées, d'aller surfer un peu sur le site de la fédération française d'athlétisme (FFA). http://www.athle.com/ (il était déjà dans la page des liens).
Vous y verrez, en cherchant un peu (TTN...) que le trail s'installe comme discipline reconnue, qu'il y a déjà deux championnats de France de trail (moyenne et longue distances) et que c'est très "officiel". Il y a des règles, des points, des obligations... mais aussi de superbes parcours proposés dans toute la France, de la plaine à la montagne!
Si dans le Trail Mag N°32, l'éditorialiste s'inquiétait de l'évolution du trail, de son succès et de son recadrage progressif, personnellement, je pense que c'est normal et qu'il faut profiter de cet engouement et de ce recadrage, notamment pour étendre et parfaire nos connaissances quant aux méthodes d'entraînement au trail, aux divers risques à éviter et pour les diffuser.
Vous verrez aussi d'ailleurs sur le site, une foule de publications, dont l'excellent DVD que je vais commander dans les prochains jours sur l'entraînement et qui complètera avantageusement mes cours adeps en athlé.
Cependant, si vous parcourez le contenu, vous constaterez rapidement que tout s'arrête... au marathon (c'est déjà pas mal mais ce n'est pas du trail et encore moins de l'ultra) et que l'essentiel concerne, et c'est logique, les disciplines athlétiques de la piste (http://www.athle.com/asp.net/main.pdf/pdf.aspx?path=/pdf/docffa/Livret-DVD-Entraineur.pdf).
En fait, à part les magazines spécialisés (Ultrafondus, Endurance Mag, Trail Mag...) où on peut se faire une idée sur l'entraînement du traileur sur base de l'empirisme comparé des pratiquants (parfois des très bons pratiquants) et de quelques spécialistes de la recherche en physiologie de l'effort au-delà du marathon comme Guillaume Millet, Tim Noakes ou encore Maffetone, les sources théoriques pour l'entraînement des traileurs envisagé sur une longue durée (une ou plusieurs saisons qui s'enchaînent) ne sont pas encore très nombreuses.
 
Et il n'est ni évident, ni même conseillé de transposer radicalement les principes du sprint ou du demi-fond à des distances plus longues. Il faut remettre souvent le principe de base en question et se demander : "Et en trail, qu'est ce que je peux en tirer? Qu'est-ce qui est pertinent?...".
En effet, pour courir 800 m à fond la caisse, on se rend bien compte qu'il ne faut pas s'entraîner de la même manière que pour terminer le mieux possible une course de 80km en montagne! Les notions de volume et de qualité ne sont pas les mêmes. Il y a des points communs. Elles sont relativement similaires entre elles mais fondamentalement différentes en valeur absolue.
Bref, vu la nouveauté de la discipline et le peu de recul et de connaissances au-delà du marathon, il y a encore moyen de faire vraiment beaucoup d'erreurs en s'entraînant de façon inadaptée pour les trails et en multipliant les courses sans se ménager... et, plus grave, de se faire mal à court, moyen et long terme.
Ainsi, réfléchissez un peu au nombre d'impacts que subissent vos pieds durant 80.000m parsemés de montées et de descentes chaotiques et imaginez simplement que vous êtes un tout petit peu de guingois... Les chocs, plutôt que de se répandre uniformément dans votre corps, se répecutent davantage sur l'un ou l'autre point articulaire, musculaire ou osseux de votre précieuse carcasse provoquant rapidement des blessures. D'où l'importance, en l'espèce, de la musculation et du gainage.
 
Sur ces considérations qui m'ont éloigné du premier objet de ce post qui était simplement de vous dire : "Il y a deux liens intéressants, le lien A et le lien B",
 
Bien à vous,
 
 
Eric - 16/03/2010