Infos‎ > ‎A la une!‎ > ‎

La citadelle, écrin d'accueil du trophée Aedes...

publié le 16 mai 2011 à 14:25 par Eric S.   [ mis à jour : 16 mai 2011 à 15:32 ]
Le trophée Aedes s'est déroulé ce samedi dans le formidable cadre de la citadelle. Au programme, il y avait plusieurs épreuves.
Un circuit de 5km particulièrement vallonné (environ 135 m de dénivelé positif) empruntait le Tienne des Biches. Il était composé de nombreuses marches d'escaliers, de quelques raidillons à franchir tantôt en montant, tantôt en descendant et de quelques virolos dans les bois. Trois courses étaient proposées sur ce circuit : 5km, 10 km ou 20 km.
Parallèlement à cela et sur une courte partie commune près de l'arrivée, un parcours de 1km de pur dénivelé enfilant les trois côtes du motocross (100m de dénivelé) et une descente assez directe était proposé à quelques équipes de 4 personnes qui devaient se relayer et qui avaient pour but de parcourir 48 boucles et d'effectuer ainsi ensemble 4800m de dénivelé positif, soit l'altitude du sommet du Mont-Blanc...
 
L'organisation était particulièrement soignée, rien n'ayant été laissé au hasard. L'ambiance était particulièrement agréable. L'aménagement de l'aire de départ et d'arrivée parmettait d'être tout le temps dans une course tout en prenant un verre à un prix partiulièrement démocratique. C'est ainsi environ 350 personnes qui se sont retrouvées sur ces parcours dessinés dans le plus pur esprit trail...
 
Le SMAC était particulièrement bien représenté, une fois de plus.
 
Sur le 5km, Florence est venue chercher la victoire chez dame et la 4ème place au scratch,... en vitesse car elle participait aux intercercles sur piste l'après-midi à Braine-l'Alleud.
 
200 coureurs étaient inscrits sur le 10km qui comptait pour le challenge de la ville de Namur, Fabrice, 5è, Benjamin, 7è, Pascal, 18è, Georges, 22è, Françoise 48è et 2è dame sont tous dans le premier quart des classés... Un peu plus loin, Gilles et Anaïs sont 63è et 64è (et 4è dame) tandis que Claude qui se refait peu à peu une santé terminait en 128è position et en 58 minutes.
 
Sur le 20km qui comptait un peu plus de 40 participants, la famille Auquier trustait les bonnes places et le champagne au tirage au sort en passant... tant qu'à faire...
Plus sérieusement, Quentin, terminait 5è dans un très bon chrono de 1h29... et son incroyable père le suivait à la 7è place à à peine 2 minutes, emportant aussi le classement des vétérans.
Je suivais à de bonnes encablures en 1h43, modérément satisfait mais satisfait tout de même après ma dégelée de Bouillon fin avril.
 
Pendant ce temps, une dizaine d'équipes de 4 s'affrontaient en relais pour les fameuses buttes du Mont-Blanc. Et croyez-moi, le plateau était particulièrement "high" level...
Le vainqueur des 20km de Bruxelles, un marathonien en 2h23 il y a deux semaines, un athlète qui a terminé dans les 100 premiers à l'UTMB et quelques habitués de places d'honneur dans les trails et joggings composaient les 3 équipes de têtes qui se sont livrés une bataille passionnante.
Chaque relais commençait au sprint en légère descente, la montée des buttes se faisait en force et la descente à tombeau ouvert... assez impressionnant pour certains.
Le suspense aura tenu jusqu'au bout puisque les 3 premières équipes se tiennent dans le même tour en 4 minutes après plus de 5 heures de relais acharnés.
De manière assez sympathique, dans les autres équipes, on relevait quelques messieurs un peu moins légers qui ne traînaient pas pour autant.
Alors que les premiers avaient des chaussures plus proches de la sandale et des vêtements high tech  pour éviter le moindre gramme superflu, un des participants avait chaussé ses plus belles Lowa de randonnée et portait un très séant bermuda en bon gros coton... Décalé, j'vous dis!
 
Vous l'aurez compris, j'ai bien aimé et j'y retournerai sans doute...
 
Résultats complets à la page des résultats!
 
Eric - 16/05/2011
 

Certains sélectionnent leurs journalistes...